Portée par le Ministère de la Transition Ecologique (MTE), l’OGS est un outil destiné à un territoire qui présente des qualités paysagères exceptionnelles et emblématiques dont le cœur patrimonial est classé selon les dispositions prévues par le code de l’environnement et qui rencontre des difficultés de gestion engendrées par une fréquentation touristique importante. Le site classé par décret le 19 décembre 2001 pour son caractère historique et pittoresque, concerne l’ensemble paysager formé par les communes de Montségur, Montferrier, Bénaix (2 249ha).

Au cours de l’OGS, les acteurs du territoire (habitants, élus, partenaires, techniciens, associations) définissent un projet partagé de préservation, de valorisation et de gestion durable pour le site identifié. La mise en œuvre exemplaire du projet OGS peut-être récompensée par le label Grand Site de France qui reconnaît la gestion durable et la préservation exemplaire du site. Délivré pour une durée de 6 ans, à l’issue de cette période, le renouvellement du label invite le territoire à faire le bilan des actions engagées et à définir un projet qui s'inscrit dans la continuité du précédent.

Afin de formuler un projet fidèle et adapté au territoire, la Communauté de Communes du Pays d’Olmes, structure gestionnaire de la démarche, s’est associée en 2018 au bureau d'études TerreHistoire représenté par Alain Quiot, paysagiste concepteur. L’équipe pluridisciplinaire composée d’une architecte spécialisée dans l’animation territoriale et participative, d’un ingénieur agronome, d’un naturaliste, d’ingénieures touristiques, et d’une consultante spécialisée dans la fonction publique) a permis de réaliser un travail de diagnostic et d’identifier les enjeux prioritaires du territoire.

En juillet 2019, le Conseil Communautaire du Pays d’Olmes a pré-validé le programme d’actions de l’OGS pour permettre au Président de solliciter ses partenaires financeurs lors de rendez-vous individuels. Ces rendez-vous ont permis de présenter le projet OGS aux partenaires et d’obtenir des accords de principe pour un accompagnement futur dans la mise en œuvre des actions. Le programme définitif a été soumis au Comité de Pilotage le 20 novembre 2019 et au Conseil Communautaire le 19 décembre 2019. Le dossier de candidature a été déposé en Préfecture le 07 février 2020 et validé par la Commission Départementale de la Nature, des Paysages et des Sites (CDNPS) le 12 mars. Le dossier a été présenté à la Commission Supérieure des Sites, Perspectives et Paysages (CSSPP) le 03 décembre 2020. Son avis sera communiqué au cours du 1er semestre 2021.

La première phase de diagnostic a permis de révéler un certain nombre de dysfonctionnements qui ont donné lieu à la définition des enjeux prioritaires :
  • Rouvrir les espaces enfrichés ;
  • Réduire les incidences paysagères liées à l’activité industrielle ;
  • Minimiser les impacts paysagers routiers ;
  • Structurer et qualifier l’activité touristique du territoire ;
  • Coordonner les acteurs pour préserver et valoriser le territoire.

Pour répondre à ces enjeux de préservation, de valorisation et de gestion, un programme d’actions s’est construit avec les acteurs et les habitants du territoire autour des trois volets d’intervention suivants :

Volet 1 : Répondre aux enjeux de préservation et de valorisation des espaces du Grand Site
Axe 1 : La qualité paysagère, un atout pour repenser les mobilités
Axe 2 : Concilier les activités agro-pastorales et forestières avec les enjeux de préservation environnementale et paysagère
Axe 3 : Observer et connaître pour sensibiliser aux enjeux environnementaux et paysagers 
Axe 4 : Effacer les stigmates de l’activité humain pour qualifier et préserver les paysages

Volet 2 : Bien vivre sur le Grand Site et garantir un accueil de qualité
Axe 5
 : Transmettre les valeurs identitaires du Grand Site par des outils de médiation
Axe 6 : Structurer et qualifier l’accueil et les conditions de visite du Grand Site
Axe 7 : Améliorer le cadre de vie et favoriser l’installation de nouveaux habitants
Axe 8 : Préserver et valoriser les savoir-faire du Grand Site en projet

Volet 3 : Gouvernance et ingénierie

10 actions ultra prioritaires pour l’obtention du label ont été présentées lors de la CSSPP. Parmi elles, nous retrouvons :

  • 5 actions qui visent à améliorer l’accueil et la gestion des flux
  • 5 actions qui visent à préserver et sensibiliser aux enjeux paysagers et de biodiversité.

 
L’OGS est pilotée techniquement par le service « Développement Territorial » de la Communauté de Communes du Pays d’Olmes. Il assure la coordination, l’animation et le suivi du projet en s’appuyant sur ses partenaires spécialisés sur les questions paysagères et environnementales (DREAL, DDT, UDAP-ABF, CAUE, RNR – ANA-CEN 09, PAH, CD09, CD11, CR Occitanie). Plusieurs types de rencontres sont organisées pour la bonne mise en œuvre du projet : comité technique, comité de pilotage, comité consultatif, bureaux et conseils communautaires.


logo.png


Infos pratiques

Réseau Grand Site de France - Site Internet
Plan Paysage - Site Internet

Un site internet dédié à l'Opération Grand Site est en réflexion.